Chisinau

Chisinau

Elena et Natalia, nos deux guides

Chisinau

Le groupe devant l'hôtel Art Rustic

Chisinau

La Cathédrale de Chisinau

Chisinau
Chisinau

Jeu d'échec géant

Chisinau

L'Arc de Triomphe dans le haut des champs Elysées

Chisinau

Le trolleybus

Chisinau

La terrasse de l'hôtel Codru

Chisinau
Chisinau

Le musée de Moldavie

Chisinau

Arnaud à la Taifas avec deux serveurs en costume moldave

Chisinau

La polenta

Chisinau

Le responsable des vins de Moldavie

Chisinau
Chisinau

Chisinau en quelques mots.

Chisinau est la capitale de la République Moldave avec près de 500 000 habitants.

Chisinau, la capitale de la Moldavie, est bâtie sur des collines. Chisinau a été créé il y a 500 ans. C’est un grand centre politique, administratif, économique, historique, et culturel.

Chisinau est une ville ancienne et a aussi une architecture moderne, des monuments historiques et de beaux nouveaux secteurs résidentiels. La rue principale de la ville est l’avenue Stephan Cel Mare, baptisée du nom du grand prince Etienne le Grand qui régna de 1457 à 1504. La plupart des bâtiments de Chisinau ont été construits avec une brique blanche locale (pierre à chaux). Les architectes veulent préserver les manoirs anciens dans la vieille ville, la plupart d’entre eux étant des monuments architecturaux transformés en hôtels et centres commerciaux. De vieilles rues ont été transformées en rues piétonnes.

Premières impressions de Chisinau

Ville boisée avec beaucoup d’espaces verts. Avec du relief, des petites collines et des pentes douces.

A l'aéroport, nous sommes reçus par Natalia, la jeune hôtesse qui nous accompagne pendant notre séjour. Nathalie a une vingtaine d’année, et c’est une bonne ambassadrice de la Moldavie. Un beau minibus nous transporte jusqu'au centre-ville, qui est peu construit en hauteur sauf quelques immeubles de l’époque soviétique.

A la banque, la guichetière n'a pas voulu de mes billets en euros sous prétexte qu'ils avaient une petite déchirure. Me voilà bien, pas d'argent moldave en poche pour assurer les frais de séjour ! Heureusement, j'ai pu faire un échange de billets avec Nikita.

20h Chisinau : Après avoir déposé les bagages à l’hôtel Art Rustic, nous sommes allés au restaurant pub Kellers. Pour l'équivalent de 3 euros, nous avons mangé une soupe style pot au feu citronnée qui était le plat du pauvre, une brochette avec purée, froide malheureusement, une soi-disant compote qui s’est révélée être un sirop avec des cerises et un café pour terminer.

La vie en Moldavie est moins chère qu'en France. Le salaire moyen en Moldavie tourne autour de 100 à 150 euros. L'argent que nous avons changé pour nos petites dépenses, représente donc de nombreux jours de travail. Mais si on utilise les prestations de luxe, il est aussi possible de les dépenser très facilement.

En ville, nous avons visité la cathédrale qui est construite sur une esplanade dans une allée appelée « Les Champs Elysées moldaves ». Tout en haut de cette avenue, un petit Arc de Triomphe a effectivement une ressemblance avec celui de Paris en plus petit.

Nous avons pris une coupe de champagne moldave dans l’hôtel Codru, un hôtel 4 ou 5 étoiles. Nous avons choisi le brut. De toutes façons, les moldaves ont tendance à faire plus sucré que souhaité en France.

23h retour de la soirée dans la cave La Taifas

Repas gastronomique avec l’équipe. Le responsable des vins moldaves était présent pour nous accueillir, ainsi que Veronica, Miss moldave 2011 et un vigneron.

Dans la cave souterraine, un banquet nous attendait, avec des entrées variées mêlant légumes et cochonnailles typiques de Moldavie.

Les plats étaient appréciés sauf la viande bouillie. Personnellement, j'ai bien aimé les feuilles de vignes.

Pas de dessert qui ne semble pas être dans la culture moldave, mais deux vins rouges proposés par le vigneron présent. Celui-ci est en phase de conversion bio. Il a une exploitation de 5 hectares à 150 km de la capitale dans laquelle il fait travailler 3 ouvriers. Il lui faut 2h pour se rendre dans ses vignes, c’est pourquoi il n’y va pas tous les jours.

Veronica est une jeune femme de 25 ans. Elle a été élue Miss Moldavie en 2011, et a ainsi voyagé à travers l’Europe : l'Allemagne, la Grande Bretagne et d'autres pays. Elle a participé à l’élection de Miss monde qui s'est déroulée en Angleterre.

Le responsable des vins moldaves a fait un aimable discours, disant en substance qu'il se félicitait des perspectives de vente de vin en France.

Des musiciens moldaves ont fait diffuser une musique slave un peu entêtante.

Mardi 4h

Les oiseaux ont commencé à jacasser dehors. La lumière du jour est déjà établie.

Des bruits de ventilateurs et de climatisation se font légèrement entendre. Nous sommes à Chisinau en Moldavie.

Les maisons sont souvent défraîchies. Les routes sont ondulées et les nez de trottoir témoignent des agressions répétées du temps et des voitures. Beaucoup de choses reflètent les difficultés à bien entretenir l'environnement urbain. Et parfois cela tombe bien avec ces nombreux arbres dans la ville que personne ne songe à tailler, ce qui donne un air naturel sauvage bien sympathique.

Dans un pays aussi pauvre, on est frappé par les voitures de luxe qui paradent dans les rues. Quelques uns ont sans doute réussi accumuler des richesses et font rugir les cheveux de leur monstre.

On aurait pu s’attendre à ce que dans ce pays pauvre, les vins soient bien meilleur marché qu’en France. Ils sont certes moins chers, mais l’ordre de grandeur est proche de celui pratiqué en France.
La Russie, ancien client de la Moldavie, lui a fermé ses portes... Une sorte de blocus même s’est installé pour faire faire pression sur le pays.

 



Votre commentaire sur 'Chisinau'